Un p’tit rouge sur le zinc.

Serge Poliakoff. Au musée d’Art Moderne de Paris Exposition jusqu’au 23 février 2014.

Serge Poliakoff27 janvier 2014 © Loqman.

Publicités

13 réflexions sur “Un p’tit rouge sur le zinc.

  1. Pingback: Un p’tit rouge sur le zinc. | JOURNAL LE COMMUN'ART

  2. j’ai récemment lu un article qui posait la question suivante : quelle différence (parfois) entre un dessin d’enfant accroché au réfrigérateur et ceci ? Le ceci étant une peinture abstraite, vendue à prix d’or. Aucune agression pour ce type de tableaux, juste un peu surprise par la valeur qui lui est accordée ! Mais bon, c’est de l’ART, et comme on dit chacun ses goûts !

    J'aime

    • C’est un peu plus subtil que ça. Derrière cette simplicité apparente, se cache une culture, un long travail d’épuration, parfois une question essentielle:  » Comment exprimer une forme, un sentiment, un objet… de la manière la plus simple possible ?
      Ici c’est plus une façon de faire vibrer les couleurs, arriver à ce qu’elles dialoguent. Jouer sur des transparences…
      Un enfant fera un dessin sans doute aussi beau, peut être plus beau, car plus spontané, mais il ne saura pas faire une série cohérente. Il lui manquera les heures de réflexion, d’essais, de références culturels. Regardons l’Art moderne avec le coeur plus qu’avec la raison. Merci pour ton message qui ouvre un vrai débat.J’adore ce genre de partage.
      Bien à toi.

      J'aime

      • la relexion est tres juste: le coeur plus que la raison… j’ai chez moi de drôles de choses qui heurtent certains mais qui moi m’interpellent…. l’art ne s’explique pas il s’admire ou pas et tant mieux ! en tout cas merci pour ton éclairage.

        J'aime

    • Merci, l’Art moderne est trop souvent perçu comme une expression facile, voir une escroquerie, mais on oublie souvent l’essentiel: le souffle qui anime l’objet ,la parcelle d’âme que son créateur à détaché de lui pour donner vie à son oeuvre. Les blogs devraient être plus ouvert sur ces échanges constructifs. Dans le même esprit, j’aimerai que les photos que je partage soient l’objet de critiques. C’est ainsi que l’homme grandit.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s